Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Brèves > Naissance de WeTechCare : une association pour l’accès au numérique des plus démunis

Naissance de WeTechCare : une association pour l’accès au numérique des plus démunis

Imprimer cette page

[18 mai 2016] PNG - 18.2 koDans le cadre de la lutte contre l’exclusion numérique, Emmaüs Connect a célébré le 13 avril 2016 le lancement de WeTechCare, association portant des projets destinés à favoriser l’accès de tous à Internet. Ce projet a reçu le soutien de Google.org et de la Fondation SFR.

L’État et l’administration se modernisent et évoluent avec la société. Une des formes de cette modernisation est le recours croissant à l’outil numérique pour faciliter les relations entre services publics et usagers. Le recours au numérique permet, par exemple, de remplacer les déplacements physiques dans des centres administratifs ou les procédures par courrier pour des opérations simples, comme c’est le cas pour la télédéclaration des revenus ou avec le site ameli.fr pour l’assurance maladie. À la clé, des gains de temps et d’argent pour les administrations comme pour les citoyens et des démarches bien plus simples et rapides.

Mais ce qui constitue un progrès pour la grande majorité des personnes peut constituer un obstacle à l’accès aux droits pour ceux qui n’ont pas les compétences ou les moyens matériels nécessaires pour accéder à l’administration numérique. Les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, et même les jeunes à qui l’on prête trop souvent une réelle maîtrise de l’outil informatique, peuvent se trouver démunis face à des démarches administratives de plus en plus dématérialisées. De fait, selon Emmaüs Connect, "17 % des Français se considèrent déconnectés, dont 6 millions sont en situation de précarité".

C’est pourquoi l’association créée en 2013 tente de répondre à ce grand enjeu et se donne pour mission de faire du numérique un levier d’insertion : non seulement elle agit sur le terrain en proposant des lieux de "connexions solidaires", où les publics fragiles peuvent acquérir un bagage numérique minimum, mais elle construit aussi des outils destinés à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans ce domaine. Emmaüs Connect s’attache également à informer le public et les acteurs concernés en menant des travaux de recherche et des actions de communication.

Le 13 avril 2016, Emmaüs Connect, soutenu par Google.org et la Fondation SFR, a procédé au lancement de l’association WeTechCare, qui a vocation à ouvrir des opportunités d’accès à internet aux personnes qui en sont le plus éloignées. Leur objectif est de toucher un million de personnes d’ici à 2020.

L’association est d’ores et déjà au travail pour proposer au public deux services en ligne :

  • « Les bons clics », qui est une plateforme proposant des modules de formation aux compétences numériques fondamentales (gestes élémentaires, bureautique, navigation internet…), ainsi que des formations appliquées aux "services clés" en ligne. Ces formations porteront, par exemple, sur des thèmes tels qu’acheter moins cher, trouver un emploi, faire ses démarches en ligne... Le lancement de cette plateforme d’accès gratuit est prévu pour la fin de l’année 2016.
  • « ClicNJob », qui est une plateforme web et mobile, est dédiée à l’insertion professionnelle et destinée aux trop nombreux jeunes éloignés de l’emploi en France. Elle proposera des offres d’emploi et permettra de soutenir l’accompagnement des jeunes en leur apportant des informations utiles. Le but est de les rendre acteurs de leur accompagnement et de leur insertion. Le béta test qui s’est déroulé de février à avril 2016 a amené des retours très positifs de la part de 87 % des 400 jeunes y ayant participé. Le lancement de ClicNJob est prévu pour juin 2016.

Le CNLE, qui compte un groupe de travail sur la simplification des démarches administratives et l’accès au numérique des personnes en difficultés, suit avec intérêt de telles initiatives.

- Pour aller plus loin :

  • Retour sur le lancement de WeTechCare le 13 avril 2016.
  • Lire l’étude parue en 2015 dans Connexions solidaires : « Les pratiques numériques des jeunes en insertion socioprofessionnelle. Étude de cas : Les usagers des missions locales face aux technologies de l’information et de la communication », réalisée par Yves-Marie Davenel.