Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Brèves > La DIHAL en partenariat avec le PUCA lance l’appel à propositions "Ville Solidaire : état de la littérature et état de l’art"

La DIHAL en partenariat avec le PUCA lance l’appel à propositions "Ville Solidaire : état de la littérature et état de l’art"

Imprimer cette page

[21 mai 2013] Au croisement de la question sociale et de la question urbaine, l’enjeu de ce projet est d’identifier les acteurs, les dispositifs, les outils conceptuels et politiques pour penser, concevoir et mettre en œuvre une "ville solidaire".

Depuis 2007 et pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la majorité de la population mondiale vit dans une zone urbaine. Mais cette urbanisation est en grande partie une urbanisation de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Aujourd’hui, un urbain sur trois vit dans un bidonville, bientôt un sur deux d’ici une vingtaine d’années. La pauvreté urbaine constitue aujourd’hui, et plus encore demain sans doute, un défi pour les sociétés concernées, les collectivités publiques, les Etats et, au-delà, pour l’ensemble de la communauté internationale. Concernant les situations de vulnérabilité, on constate que l’habitat en est à la fois la manifestation et, selon les cas, un facteur de sécurisation ou au contraire d’aggravation.

Sous les effets de la massification du précariat et de la crise économique et sociale, la ville, qui concentre richesses et opportunités, devient aussi le lieu de la très grande pauvreté et des inégalités les plus marquées. Elle est mise aujourd’hui à l’épreuve dans sa capacité à intégrer, à inclure, à "faire solidarité".

Dans ce contexte, il semble important de réaffirmer les enjeux sociaux du développement urbain et de réinterroger les figures de la solidarité pour les replacer au coeur de la pensée et de l’action urbaine.

Le projet "Ville solidaire" va dans ce sens, puisqu’il a pour ambition de favoriser les débats, les recherches, les propositions et les initiatives sur les enjeux sociaux de la ville contemporaine, sur les théories, les politiques et les pratiques urbaines de solidarité. Il a vocation à associer l’Etat, les collectivités territoriales, les acteurs associatifs, les fondations, les professionnels et les chercheurs, qui participent aux politiques de lutte contre l’exclusion et aux politiques de développement urbain.

Les objectifs de ce projet sont :
1) d’ouvrir un champ de réflexion pluridisciplinaire en sollicitant des praticiens et des chercheurs ;

2) de repenser les politiques de lutte contre l’exclusion dans le cadre d’une réflexion plus globale sur la ville et les politiques urbaines ;

3) de repenser la dimension sociale de la ville durable et de réaffirmer les enjeux sociaux et de lutte contre les exclusions du développement urbain durable ;

4) de soutenir des projets innovants de territoire, créateurs de liens qui participent de la construction d’une ville plus solidaire.

L’état des lieux, dont fait l’objet cet appel à propositions, constitue la première étape du projet. Il est composé de deux lots.

  • Il s’agira dans l’état de la littérature de recenser, décrire, classer et analyser les productions scientifiques, les thématiques, les problématiques et questionnements susceptibles d’éclairer les enjeux de la "ville solidaire".
  • Dans l’état de l’art, il s’agira de faire de même pour les différents dispositifs, initiatives ou projets urbains de solidarité.

Les propositions pourront porter sur l’un des deux lots ou sur les deux simultanément. Candidate toute équipe, structure de recherche ou d’étude publique ou privée, en mesure d’apporter des éléments probants de sa compétence et de ses moyens pour réaliser les travaux demandés. Les propositions seront rédigées en français et devront être présentées selon le modèle figurant à la fin du document joint ci-dessous.

Après ce premier appel à propositions, les recherches et les expérimentations recueillies s’inscriront dans un programme, à travers le lancement d’un appel à propositions en 2014, précédé d’un colloque et d’une publication "Ville Solidaire". La plateforme de la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL) et du Plan urbanisme construction architecture (PUCA) accueillera également des travaux financés par des tiers, dès lors qu’ils partagent l’ambition de ce programme. Il s’agira aussi de nourrir la réflexion commune à travers des rencontres et des séminaires.

Pour en savoir plus et candidater :

Cahier des charges et candidature au Projet "Ville solidaire" (PDF - 154.4 ko)

Date limite de remise des projets : 7 Juin 2013, avant 17h