Le site du CNLE

> Accueil > Travaux du CNLE > Les réunions plénières > Dossiers des réunions plénières 2014 > Dossiers des réunions plénières 2014 > Dossier de la réunion plénière du 18 septembre 2014

Dossier de la réunion plénière du 18 septembre 2014

Imprimer cette page

[11 août 2014]

• Consulter l’ordre du jour de la réunion :

Ordre du jour 18/09/2014 (PDF - 144 ko)

.

DOCUMENTS UTILES A LA SÉANCE

Préparation des États généraux du travail social : sous quelle forme le CNLE peut-il y contribuer ?

• Lire le bilan des assises interrégionales :

Support d’intervention C. Bachschmidt (PDF - 575 ko)

• Consulter les actes des Journées du travail social organisées en novembre 2013 par la FNARS.

Présentation des principales mesures prévues par la loi sur l’Économie sociale et solidaire (ESS), adoptée le 21 juillet 2014, notamment celles portant sur la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale

• Découvrir la loi :

Communiqué de presse loi ESS (PDF - 37.6 ko)


Document de présentation loi ESS (PDF - 667.5 ko)

• Consulter la plaquette d’information publiée par le ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports :

Loi ESS : ce qui change pour les associations (PDF - 587.8 ko)

Présentation de la mission menée à Mayotte : préconisations en vue d’assurer un avenir aux jeunes

• Lire la note de synthèse de la mission :

Mission Mayotte juin 2014 (PDF - 416.1 ko)

• Lire la lettre institutionnelle du Secours Catholique (septembre 2014) :

Mayotte. Les annonces du Président de la République en faveur des jeunes doivent être mises en oeuvre (PDF - 28.3 ko)

Création de l’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB)

• Lire le communiqué de presse relatif à l’installation de l’OIB en date du 11 septembre 2014.

CP Installation OIB_11/09/2014 (PDF - 143.3 ko)

JPEG - 451.2 ko

• Pour en savoir plus, lire la brève sur le site du CNLE ;

FEAD : adoption du programme opérationnel français par la Commission européenne

Le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) favorise le renforcement de la cohésion sociale et participe à la réduction de la pauvreté et, à terme, à l’éradication des formes les plus graves de pauvreté dans l’Union.

Ce fonds contribue à atteindre, conformément à la stratégie Europe 2020, l’objectif de réduction d’au moins 20 millions du nombre de personnes menacées de pauvreté et d’exclusion sociale tout en complétant les autres Fonds structurels.

Le Programme opérationnel (PO) français pour la mise en œuvre du FEAD sur la période 2014-2020 a été approuvé par la Commission européenne le 31 juillet 2014.

• Retrouver l’historique de l’adoption du FEAD par l’Union européenne et la position défendue par la France, dans le dossier sur le site du CNLE (22 juillet 2013).