Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Discours > Discours et interventions 2005-2007 > Discours de M. Sarkozy, président de la République, pour la Journée mondiale du refus de la misère (17/10/07)

Discours de M. Sarkozy, président de la République, pour la Journée mondiale du refus de la misère (17/10/07)

Imprimer cette page

[18 février 2008] Paris, réunion du Conseil économique et social.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

En cette journée mondiale du refus de la misère, où la première place est offerte à ceux qui d’ordinaire sont les derniers, j’ai voulu adresser à chacun un message de solidarité.

A ceux qui sont confrontés chaque jour à des conditions de vie difficiles, à ceux qui connaissent le froid, la solitude, la faim, je voudrais, du fond du coeur, dire, en tant que Chef de l’Etat, mon amitié.

Je voudrais dire en tant que Président de la République qu’il n’y a pas de honte à être démuni. La seule honte, c’est d’oublier la fraternité.

La fraternité pour moi ce n’est pas un dogme, mais une espérance.

La fraternité pour moi ne commence pas avec la charité, avec l’assistance.

[...]

* Consulter l’intégralité du discours :

Discours de M. Sarkozy, 17 octobre 2007 (PDF - 220.4 ko)