Le site du CNLE

> Accueil > Le CNLE > Participation des personnes en situation de précarité au sein du CNLE > Mandat 2014-2017 > Mandat 2014-2017 > Publication du marché relatif à l’accompagnement méthodologique des membres du 8e collège du CNLE

Publication du marché relatif à l’accompagnement méthodologique des membres du 8e collège du CNLE

Imprimer cette page

[27 février 2014] Ce marché lancé par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a pour objet une mission d’accompagnement pédagogique et méthodologique des membres du collège des personnes en situation de pauvreté ou de précarité siégeant au sein du CNLE, ainsi que d’appui méthodologique aux personnes ressources désignées par les associations qui auront proposé ces membres.

Créé par la loi du 1er décembre 1988 relative au revenu minimum d’insertion, le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) est devenu la principale instance de concertation et de proposition en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Après la publication, en 2011, de son rapport formulant des recommandations pour améliorer la participation des personnes en situation de pauvreté et d’exclusion à l’élaboration, à la mise en oeuvre et à l’évaluation des politiques publiques, le CNLE a engagé, de juin 2012 à décembre 2013, une expérimentation visant à tester cette participation en son sein, par la mise en place d’un collège de huit personnes vivant des situations de pauvreté ou de précarité.

L’expérimentation de ce collège (dit 8e collège du CNLE) a bénéficié d’un accompagnement pédagogique et d’un soutien logistique particuliers. Elle a fait l’objet d’une évaluation externe confiée au cabinet Amnyos. Les conclusions positives de cette expérimentation ont conduit à l’institutionnalisation du 8e collège, par le biais du décret du 17 décembre 2013 modifiant la composition du CNLE.

Le conseil est passé de 54 à 65 membres et s’engage à présent dans une démarche pérenne pour assurer dans les meilleures conditions possibles la représentation des personnes en situation de pauvreté ou de précarité en son sein.

Cela implique le développement parallèle de l’ingénierie indispensable à cette participation, afin de doter celle-ci d’une méthode et des moyens nécessaires à sa réussite. La participation des personnes en situation de pauvreté requiert en effet des conditions particulières. Un accompagnement pédagogique de qualité doit soutenir cette démarche, encourager la participation effective des personnes aux travaux de l’instance et susciter leur expression autonome.

Dans ce cadre, la DGCS a lancé un marché visant à recruter un prestataire chargé de l’accompagnement pédagogique et méthodologique du 8e collège du CNLE, tout au long de la sixième mandature.

Date limite de remise des plis : 08/04/2014 à 12 h.

Consulter l’appel d’offres sur la plate-forme des achats de l’Etat.