Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Communiqués de presse > L’ADF signe un accord pour une meilleure participation démocratique des retraités

L’ADF signe un accord pour une meilleure participation démocratique des retraités

Imprimer cette page

[21 mai 2013]

Paris, le 26 avril 2013

Communiqué de presse

L’ADF signe un accord avec l’ensemble des organisations de personnes
âgées pour une meilleure participation démocratique des retraités

.

Le mercredi 24 avril 2013, l’Assemblée des Départements de France (ADF) et les principales organisations et associations françaises de retraités et de personnes âgées, ont signé un protocole d’accord permettant de renforcer la voix et le rôle des retraités auprès des conseils généraux.

Depuis 2004, les Comités Départementaux des Retraités et Personnes Agées (CODERPA) ont été placés sous la responsabilité des présidents des conseils généraux. Or, depuis, aucun texte réglementaire n’est venu encadrer et harmoniser les modalités de fonctionnement de ces instances (composition, nombre de réunions annuelles, périmètre des missions, etc).
Il existe, par conséquent, une grande hétérogénéité sur le territoire, certains CODERPA fonctionnant efficacement, d’autres moins bien, d’autres enfin de manière très insatisfaisante.

L’ADF a souhaité affirmer clairement sa volonté de voir les retraités participer plus activement aux décisions qui les concernent. Pour cela, elle a confié en 2012 une mission à Luc BROUSSY, conseiller général du Val d’Oise et conseiller spécial du président de l’ADF Claudy LEBRETON, qui a réuni durant 6 mois l’ensemble des 16 organisations de retraités membres du Comité National des Retraités et Personnes Agées (CNRPA).

Cet accord, signé le 24 avril par l’ADF et les 16 organisations, porte sur trois points essentiels, notamment :

  • Il élargit le champ d’action des CODERPA à l’ensemble des sujets
    intéressant les retraités (culture, transports, logement, tourisme...) ;
  • Il clarifie la composition des CODERPA en organisant deux collèges, le premier composé des retraités, le second composé de toutes les institutions et des autres acteurs, en ne donnant le droit de vote qu’aux seuls retraités ;
  • Il donne aux CODERPA des moyens de communication et de formation de leurs membres afin qu’ils soient davantage visibles et, à terme, plus aguerris en termes techniques.

Un projet de décret fixant ces nouvelles règles a été préparé par l’ADF et les organisations de retraités et sera soumis prochainement à la ministre en charge des Personnes âgées.
Cet acte, approuvé à l’unanimité par le Bureau de l’ADF, toutes tendances
politiques confondues, est une première pierre posée pour que, demain, la voix des 15 millions de retraités soit mieux entendue et écoutée partout en France.

* Lire le communiqué de presse :
CP ADF 24 avril 2013 (PDF - 71.4 ko)