Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Communiqués de presse > Etienne Pinte appelle au respect des engagements pris à l’égard des Roms 

Etienne Pinte appelle au respect des engagements pris à l’égard des Roms 

Imprimer cette page

[18 septembre 2012]

19 août 2012

Communiqué de presse

Le gouvernement français avait pris des engagements vis-à-vis de l’Union européenne, après le discours de Grenoble du 30 juillet 2010, en vue de protéger les minorités et en particulier celle des Roms. Il s’agit de ne pas expulser des personnes sans leur proposer une solution de rechange surtout lorsqu’il y a des enfants et de scolariser ceux-ci. L’expulsion ne peut donc s’envisager qu’à deux conditions : soit s’il y a retour volontaire accompagné du pécule prévu à cet effet, soit en les intégrant dans des villages d’insertion tel celui que la ville d’Aubervilliers a réalisé avec l’aide de la Fondation Abbé Pierre.

Enfin, une fois de plus dans ce domaine, l’Europe n’est pas à la hauteur. Non seulement elle n’est pas assez sévère vis-à-vis de la Roumanie et de la Bulgarie, principaux pays d’où sont originaires les Roms, mais de surcroît les fonds européens destinés à l’intégration de ces populations minoritaires européennes ne sont pas utilisés.

Nous ne pouvons pas ignorer la misère de ces populations qui n’ont aujourd’hui droit à aucun avenir nul part.