Le site du CNLE

> Accueil > Actualités / Presse > Discours > Discours et interventions 2005-2007 > Discours de Martin Hirsch lors de la 6e table ronde européenne sur la pauvreté et l’exclusion sociale (16/10/07)

Discours de Martin Hirsch lors de la 6e table ronde européenne sur la pauvreté et l’exclusion sociale (16/10/07)

Imprimer cette page

[16 février 2008]

6ème table ronde européenne sur la pauvreté et l’exclusion sociale

Minimum sociaux, une stratégie pour la protection et l’empowerment

Ponta Delgada, São Miguel, Azores 16-17 octobre 2007

Conférence d’ouverture : Intervention de M. Martin HIRSCH
Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté (France)

Je suis particulièrement heureux d’être avec vous et ressens comme un privilège d’ouvrir cette conférence, aux côtés de M. DA SILVA, [ministre du travail et de la sécurité social], dont l’engagement et celui de ses services ont permis cette table ronde sur les résultats de laquelle nous aurons à cœur de nous appuyer dans le cadre de la prochaine présidence qu’il nous incombera très bientôt de conduire..

C’est en effet un privilège pour moi, qui assumais encore jusqu’à récemment la présidence d’une association engagée dans la lutte contre la pauvreté – et je salue avec une grande reconnaissance pour leur rôle que je sais irremplaçable la présence parmi nous de ces nombreuses ONG - d’être aujourd’hui devant vous le représentant de la France dans cette enceinte où nous pouvons échanger nos réflexions, nos pratiques, parfois expérimentales, nos ambitions pour lutter avec plus d’efficacité contre la pauvreté et l’exclusion sociale. En renforçant, ensemble, la cohésion sociale à l’intérieur de chacun de nos pays, j’ai la conviction que nous renforçons, aussi, la cohésion entre nos pays, à l’intérieur de l’Union [...]

Lire la suite dans le document joint (pdf)

titre documents joints

Discours de Martin Hirsch lors de la 6è table ronde européenne sur la pauvreté et l’exclusion sociale (PDF - 21.3 ko)