Le site du CNLE

> Accueil > Travaux du CNLE > Les avis du CNLE > Avis 2014

Avis 2014

18 décembre 2014 : Avis du CNLE sur le renouvellement de l’agrément OACAS demandé par Emmaüs France en vertu de l’article 17 de la loi du 1er décembre 2008

[19 décembre 2014] Le CNLE a donné un avis favorable au renouvellement de l’agrément conférant aux communautés d’Emmaüs France le statut d’organismes d’accueil et d’activités solidaires (OACAS), pour une durée de cinq ans.

15 décembre 2014 : Contribution du CNLE au rapport de l’Onpes « Les budgets de référence »

[15 décembre 2014] A la demande de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes), un groupe de travail du CNLE a, en décembre 2014, versé une contribution à son rapport 2014-2015 : « Les budgets de référence, une méthode d’évaluation des besoins pour une participation effective à la vie sociale ».
La réflexion du CNLE sur les enjeux de cet outil méthodologique s’est traduite par une contribution dans laquelle sont avancées des propositions sur les prolongements possibles de l’étude et l’utilisation politique et sociale envisageable pour les budgets de référence.

24 octobre 2014 : Avis du CNLE sur le projet de réponse française à la consultation publique relative à la Stratégie Europe 2020

[14 novembre 2014] Consulté par le Secrétariat général des affaires européennes (SGAE) sur le projet de réponse française destiné à la Commission européenne, le CNLE a formulé des propositions pour enrichir certains passages du document en insistant notamment sur le maintien de fortes ambitions européennes et françaises en matière d’emploi et d’éradication de la grande pauvreté, ainsi que sur la prise en compte de l’enjeu crucial du vieillissement de la population et de la lutte contre l’isolement social.

Voeu du CNLE à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, 17 octobre 2014

[16 octobre 2014] Face au durcissement des conditions de vie de plusieurs millions de nos concitoyens et à l’accroissement des inégalités de tous types qui minent la cohésion sociale, le CNLE a souhaité attirer l’attention des pouvoirs publics sur un certains nombre de sujets préoccupants : discriminations subies par les plus pauvres, accroissement du chômage, renoncement aux soins, aggravation de la situation des familles sans logement, des roms...

5 mai 2014 : Avis du CNLE sur le rapport de suivi 2014 du Programme national de réforme (PNR)

[7 mai 2014] Le Secrétariat général des affaires européennes (SGAE) a consulté, comme chaque année, le CNLE sur le rapport 2014 de suivi du Programme national de réforme (PNR). L’avis rendu par le CNLE a été annexé au rapport du gouvernement français, adressé mercredi 7 mai 2014 à la Commission européenne.