Le site du CNLE

> Accueil > Travaux du CNLE > Les avis du CNLE > Avis 2010 > 29 octobre 2010 : Avis du CNLE sur les éléments clés du Programme national de réforme (PNR) 2011

29 octobre 2010 : Avis du CNLE sur les éléments clés du Programme national de réforme (PNR) 2011

Imprimer cette page

[29 octobre 2010] Suite à sa consultation par le Secrétariat général aux affaires européennes (SGAE), le CNLE a pris connaissance des éléments clés identifiés par l’administration en vue de l’élaboration du PNR 2011.
Il a remis au SGAE un avis sur ce projet de programme, faisant part de ses observations, préconisations et propositions d’enrichissement.

Communiqué de presse

Le CNLE s’efforce, par le biais de sa consultation régulière sur le suivi du PNR, d’apporter une contribution à l’élaboration de ce document stratégique et de défendre la cohérence nécessaire entre les politiques de développement économique et celles de protection et d’inclusion sociale. Ce faisant, le CNLE est particulièrement attentif au degré de mise en œuvre effective des mesures adoptées et à la formulation des progrès qui restent à accomplir.

Il est très satisfait de constater que l’inclusion sociale et la réduction de la pauvreté, qui figurent dorénavant parmi les cinq grands objectifs de la stratégie pour l’Europe 2020, sont déclinés à présent au sommaire des PNR des Etats membres parmi les objectifs nationaux, accompagnés des principales mesures identifiées pour leur mise en œuvre. Au-delà de la visibilité donnée à cet objectif, cela souligne l’importance des politiques sociales annoncées et la volonté de les redimensionner aux niveaux européen et national.

L’avis rendu par le CNLE au SGAE porte sur le contenu global du projet de PNR pour 2011 et, plus particulièrement, sur les sections suivantes :

- les hypothèses macroéconomiques retenues,

- le chapitre consacré à l’emploi,

- le chapitre consacré à l’inclusion sociale et à la réduction de la pauvreté.

Dans sa conclusion, le CNLE observe que l’objectif que l’Union européenne s’était fixé pour 2010 était ambitieux et n’a pas été atteint puisqu’il ciblait une éradication de la pauvreté en Europe. Il est ramené à une dimension bien plus modeste avec une cible de réduction de la pauvreté de 16 % à l’horizon 2020. Il faut donc aujourd’hui que tous les moyens soient mobilisés pour que cet objectif accessible soit bien atteint, en soutenant les engagements pris dans la durée.

Il faudra également constamment veiller, à l’aide des divers indicateurs, à ce que la poursuite de cet objectif national d’inclusion sociale ne laisse pas de côté les publics les moins aptes à s’insérer dans l’emploi.

* Lire l’avis complet du CNLE :

Avis du CNLE sur avant-projet de PNR - octobre 2010 (Word - 77 ko)

* Voir la version du "Programme national de réforme 2011-2013" au 12 novembre 2010 :

Eléments clés PNR 2011-2013 (PDF - 650.8 ko)